Jano Lapin

ZOOM ART | Découvrir de l’art actuel dans le réseau STM pour la première fois!

Il est étonnant de pouvoir voir de l’art actuel dans le métro ou dans des abribus.  Quoique surprenant, cela fait du bien.  L’art est synonyme de découverte créative et pourquoi pas dans nos quotidiens en transit?  Le projet ZOOM ART est une initiative courageuse pour le milieu de l’art actuel, qui n’ose pas toujours sortir de sa zone de confort.  Je suis heureuse d’avoir pu témoigner  de ce projet fantastique en personne.  En plus, j’ai eu la chance de découvrir des nouveaux artistes comme Karine Payette. #ZoomArtLaval

C’est dans le quadrilatère entourant le métro Montmorency que le projet Zoom Art fait découvrir des images surdimensionnées d’œuvres d’art qui étonnent, du 10 septembre au 3 octobre. Prenant la place d’une quarantaine d’affiches publicitaires, ces images d’oeuvres d’art contemporaines peuvent être vues à l’intérieur du métro, sur des panneaux publicitaires et sur des abribus par tous les passants du quartier.

Les onze artistes contemporains sélectionnés représentent des démarches au dynamisme sans cesse renouvelé, des créateurs aux multiples dimensions reconnus pour leur audace, leur langage et style unique : Moridja Kitenge Benza, BGL, Manon De Pauw, Claudie Gagnon, Véronique La Perrière M, Manuel Mathieu, Aude Moreau, Francis O’Shaughnessy, Karine Payette, Samuel Roy-Bois et Véronique Sunatori.

Ce projet dirigé par Geneviève Goyer-Ouimette, coordonnatrice responsable de la conservation et du développement de la Collection d’oeuvres d’art de la Ville de Laval, vise à rendre l’art contemporain plus accessible aux citoyens et à susciter une forme de découverte, d’étonnement ou d’émerveillement.

Les 30 images d’oeuvres parsemées tout au long du parcours, que l’on retrouve sur 42 supports, ont été sélectionnées autour du thème du réalisme magique, ainsi chaque œuvre possède un fort pouvoir d’évocation et d’étrangeté. Ces images d’oeuvres d’art  invitent le citoyen à se détourner du quotidien et à revenir à son imagination d’enfant, où tout était possible : se métamorphoser, explorer des mondes inconnus, se déplacer dans le temps, devenir un être de lumière, …

Cette initiative culturelle s’intègre aussi dans la cadre des Journées de la culture du 24 au 26 septembre, par son volet de médiation (visites commentées et conférences d’artistes). Elle s’inscrit également dans la vision de Métamorphoses créatives, qui vise à dynamiser et à développer le centre-ville de Laval grâce à des propositions culturelles innovantes visant l’expérience humaine.

Téléchargez la carte du parcours !

Follow the Rabbit on Instagram and Facebook